Burn out artistique…

Revenons quelques années en arrière, j’étais maman à la maison, et je tentais de me faire connaître en écrivant des designs au crochet. J’essayais de courir après la queue du diable en fait. Devenir populaire sur internet, c’est un peu espérer de se faire frapper par la foudre. C’est imprévisible, c’est ben rare, et pis quand ça arrive, ça fini toujours vraiment rapidement, et les gens passent au suivant.

En toute transparence, je me suis rendue malade à essayer de trouver une popularité dans un univers déjà over-saturé. On réinventera pas la roue. Une tuque en demi-brides, c’est une tuque en demi-brides. T’as beau faire les maths comme tu voudras, si tu fais un rond avec des côtés, ben tu as une tuque, tabarouette. Pis même si tu l’écris dans tes mots, avec tes propres photos, elle est pas plus spéciale que les autres juste parce que tu t’es donné la peine d’y foutre un gros pompon sur le dessus pis une étiquette en suède sur le côté.

Pourquoi une tuque a plus de succès qu’une autre? La tendance de l’année. Le hasard. Les circonstances de publication… Name it. Vas-y, pige dans le tas de foin. Bonne chance pour attraper l’aiguille. Alors pendant que j’essayais patron après patron de trouver le Saint Graal, j’ai oublié une chose essentielle: à la base, j’étais sensé aimer le crochet.

Oups.

J’ai lâché le crochet il y a un an de cela. Il y a un an, j’avais trois patrons en banque en attendant certaines dates butoir de publication. Ça aura été mes derniers patrons. J’ai tellement tiré sur l’élastique du design qu’il m’a peté en pleine face. J’ai déposé mes crochets et je les ai à peine touché depuis.

My god, c’est déprimant. Pourquoi je vous parle de ça, en fait?

À part pour me vider le cœur, je vous en parle pour vous mettre à jour sur ce que mon entreprise est devenue. « Tu vas pas t’écœurer encore avec cette nouvelle affaire-là? » que tu vas me dire. Ouan, peut-être, peut-être pas. Mon but d’entreprise a vraiment beaucoup changé et j’ai vraiment pas envie de courir après une popularité vide. Des milliers de Likes sur Facebook qui ne valent rien dire. J’ai juste envie de dessiner mes ti cartoons pis de tripper de les voir prendre vie. C’est certain que je capote ma vie chaque fois que je fais une vente de collants. Écoute ben, je pensais jamais qu’en 10 mois de vie, je serais en mesure de vendre une licorne qui est incapable de faire caca. Et pourtant…! Mais reste que de la créer a tellement été drôle pis trippant. Au final je suis ben à l’aise avec le fait de créer pour moi d’abord et avant tout. Les ventes c’est juste comme une cerise fucking awesome sur le sunday, tsé.

L’autre jour je me suis inventé un personnage. Une corneille. Parce que pendant que tout le monde trippe sur les majestueux geais bleus ou les sublimes paons, ben moé je suis super crampée en deux à voir une grosse criss de corneille essayé de manger les graines de ma toute petite mangeoire à ouézo. J’ai jamais capoté autant sur un gros oiseau laite pis gauche. Alors pendant que je l’imaginais porter un tutu pis mettre une tuque bleue (en demi-brides, la tuque, penses-tu?), ben des amis l’ont nommés Sergeï. Pis moi pis Sergeï, on est comme devenu chumé-chumé. Ça fait que je lui ai faite sa propre page d’autocollants. Pis tabarouette, je l’ai publié sur ma boutique pour le gros trip, pis vous autres, vous l’achetez ma gang de malade. Et je dis ça avec tout plein d’amour dans mon coeur.

C’est là que j’ai compris à propos de la popularité…. j’ai compris qu’en fait j’y comprenais rien. Pis que je suis ben ok avec ça. J’ai aussi dessiné d’autres trucs dans ma boutique, pis j’en ai vendu zéro. Et si la frustration a tenté un instant de se faire sentir, je l’ai vite étouffé avec des dessins de p’tits animaux entortillés dans la laine. J’ai pu envie de ressentir ça, ce genre de frustration. Elle n’a plus sa place chez nous. Les victoires je les accueille avec amour, et les frustrations je les roundhouse kick dans ‘face. (Ben… autant que possible. Je reste humaine, tsé)

À la place je me concentre sur le fait que la petite fille de 11 ans qui avait gagné le concours de dessin pour le cover de l’album de finissants de son année aurait été fucking heureuse d’avoir une tablette à dessin et une boutique de collants. Je devrais être heureuse moi aussi.

Une grande sage, cette petite Sandra.

..

À part quand elle mettait un paréo par-dessus ses jeans pour le « style ». Ça c’était pas sage pentoute. C’était laite en esti. Gros manque de jugement, petite Sandra…

Tricoteur ou imposteur?

Click here for the english version

L’autre année, je me suis acheté une machine à tricoter. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une machine en plastique où on insère un bout de laine, et quand on tourne la poignée, ça tricote des rangs de jersey tout seul. C’est magique. Je ne l’utilise que très peu. Seulement pour faire des foulards infinis qui s’offrent merveilleusement bien aux professeurs de mon enfant. Cela dit, même si ma machine prend la poussière la plupart du temps, j’ai quand même rejoint une communauté de Machine à tricoter sur Internet. Par curiosité, par envie d’inspiration. Et oh, les gens sont si créatifs! C’est extraordinaire de les voir inventer toutes sortes de choses.

Poursuivre la lecture de « Tricoteur ou imposteur? »

Col Mosaic

Click here for English

Salut!
C’est le temps de gratuitizer un nouveau patron! Qu’est-ce que ça veut dire? Je t’explique. Un modèle qui était en vente sur Ravelry l’est toujours, mais j’ajoute aussi une option gratuite: le blog! Donc si tu souhaites avoir la belle version bien écrite et bien formatée afin d’imprimer le patron, je t’invite à te procurer le modèle en cliquant ici. Cela dit, si tu souhaites faire le col sans avoir à payer, il suffit de rester sur cette page où toutes les explications sont écrites.

Je t’invite à partager cette publication avec tes amis ou tes groupes de crochet! C’est une belle façon de me soutenir sans avoir à débourser 🙂

*N’oublies pas de t’abonner à mon blog en cliquant le bouton SUIVRE dans le coin inférieur droit de ton écran! Ainsi tu recevras un courriel chaque fois que je partage une nouvelle publication. (pas tous les jours, et toujours pertinentes!)

Le col Mosaic

Ce patron est très facile à réaliser une fois que vous avez compris comment faire le point Perle. Il est facile à ajuster. Donc si vous désirez faire un foulard infinity, par exemple, vous pouvez tout simplement faire plus de mailles chaînette que ce qui est recommandé!

Vous êtes nouveau avec le point Perle? Soyez sans crainte, je vous couvre. Dans la section <Notes>, vous trouverez toutes les étapes requises pour compléter le point. J’ai aussi inclus un petit tutoriel photo, si vous êtes toujours incertain. De cette façon, vous maîtriserez ce modèle en un rien de temps!

Bon crochet!
San xx


Matériel:
● un crochet 6 mm (ou la taille requise pour respecter l’échantillon)
● de la laine médium #4. J’ai utilisé 2 balles (195 gr/480 m) de Red Heart Boutique Treasuredans la couleur  »Mosaic ».
● une aiguille à laine et une paire de ciseaux

Abréviations:
● mch = maille chaînette
● ml = maille en l’air
● dmb = demi-bride
● mc = maille coulée
● m = maille
● Perle = point Perle, aussi appelé le Point Soufflé horizontal.

Mesures finales du col:
Largeur = 13 pouces (33 cm)
Longueur =10,5 pouces (26,5 cm)

Échantillon:
13 demi-brides X 9 rangs = 4 pouces X 4 pouces (10 cm)
Notes:
● Voici comment je fais un point Perle: [faire un jeté, insérer le crochet dans l’espace indiqué, faire un jeté et relever une boucle] 4 fois. Faire un jeté, tirer la laine au travers des 8 premières boucles sur le crochet. Faire un jeté, tirer la laine au travers des 2 dernières boucles sur le crochet.
● Entre parenthèses, à la fin de chaque tour, est le total des mailles faites pour ce tour.
● Pour faire un col plus large ou plus étroit, ajoutez ou retirez des mailles chaînettes de départ dans un multiple de 4.
● Pour un col plus haut ou plus court, ajoutez ou retirez des tours dans un multiple de 2.
● Si vous n’aimez pas l’effet aérien des mailles ajourées, n’hésitez pas à utiliser un plus petit crochet, et ajustez la longueur du col en conséquence.
● N’oubliez pas que chaque changement apporté au modèle modifiera la quantité de laine requise pour ce projet.

Comment faire le point Perle

1. Commencez le point Perle en faisant 3 demi-brides, tel qu’indiqué dans le patron.

2. Localisez l’espace entre les 2 dernières demi-brides que vous venez de faire (flèche blanche), faites un jeté, et insérez le crochet dans cet espace.

3. Faites un jeté et relevez une boucle. *Conseil: Je vous suggère de tenir les boucles sur le crochet avec votre doigts à chaque fois que vous faites un jeté. De cette façon, rien de glissera du crochet!

4. Vous avez maintenant 3 boucles sur le crochet.

5. Répétez l’étape 2 et l’étape 3 trois autres fois, jusqu’à ce que vous ayez un total de 9 boucles sur le crochet.

6. Faites un jeté, et tirez la laine au travers des 8 premières boucles sur le crochet. Vous devriez maintenant avoir 2 boucles sur le crochet.

7. Faites un jeté, et tirez la laine au travers des 2 boucles sur le crochet. Vous avez complété un point Perle!

8. Continuez de suivre le patron, et n’oubliez pas de sauter la maille disponible suivante (flèche blanche). Puis faites 1 demi-bride dans chacune des 3 mailles suivantes, et.. vous connaissez la suite!


Étape 1 : Le col

80mch. Mc dans la dernière mch pour former un cercle.

1. 1ml, faire 1dmb dans chaque mch autour. Mc dans la 1ière m pour fermer le tour. (80)

2. 1ml, faire 1dmb dans la même m. 1dmb dans chacune des 2 m suivantes. Faire un Perle autour de la dernière dmb faite. Sauter une m. [Faire 1dmb dans chacune des 3 m suivantes, Perle autour de la dernière dmb faite, sauter une m] Répéter tout autour. Mc dans la 1ière m pour fermer le tour. (80)

3. 1ml, faire 1dmb dans chaque m autour. Mc dans la 1ière m pour fermer le tour. (80)

4 – 25. Répéter les rangs 2 et 3, en les alternant.

Coupez la laine. Rentrez tous vos fils.

Étape 2 : Le cordon

121mch.

1. Dans la 2ième mch à partir du crochet: faire 1mc dans chaque mch. (120)

Coupez la laine. Rentrez tous vos fils.

Passez votre cordon dans l’avant-dernier tour, dans les trous naturellement créés par les points Perle.

Et voilà!!


Pour des autocollants laineux amusants, visitez ma boutique Etsy!!


Qu’avez-vous pensé du col Mosaic? Faites-moi savoir en commentaires!!!

Parmi l’entièreté de ma collection de patrons, c’est celui-ci que je porte le plus. J’ai doublé le mien avec un tissus en polar et honnêtement, c’est le truc le plus chaud que je possède. Et grâce à la laine acrylique, je peux le lancer dans la laveuse sans un regard en arrière. Ce qui est un gros plus selon moi.

Si vous vous faites un col Mosaic, n’oubliez pas de partager vos photos sur les réseaux sociaux, et ajoutez le hashtag #crochetlamasdelaine pour que je puisse voir! Bon crochet!

VOUS NE POUVEZ PAS REVENDRE, DISTRIBUER OU MODIFIER CE PATRON, EN PARTIE OU EN TOTALITÉ. VOUS NE POUVEZ PAS PRÉTENDRE EN ÊTRE L’AUTEUR, MÊME SI VOUS AVEZ MODIFIES CERTAINES PARTIES. VOUS NE POUVEZ PAS UTILISER LES PHOTOS QU’IL CONTIENT. LE PATRON Mosaic EST PROTÉGÉ PAR LES DROITS D’AUTEURS. VOUS POUVEZ VENDRE LES PRODUITS FINIS FAITS A PARTIR DE CE PATRON. UN LIEN VERS MA BOUTIQUE AVEC VOS ITEMS VENDUS SERAIT TOUTEFOIS APPRÉCIÉ. MERCI DE RESPECTER MON TRAVAIL.

Mitaines Botanica

Click here for English

Hello!
Alors. Voici le patron pour les mitaines Botanica. Ce n’est pas un nouveau patron, loin de là. Mais j’ai décidé d’ajouter quelques uns de mes modèles payants sur le blog tout à fait gratuitement. Ce qui veut dire que si vous désirez la version imprimable et bien formatée, je vous invite à vous procurer la version pdf pour quelques dollars, via Ravelry >> Botanica sur Ravelry

Poursuivre la lecture de « Mitaines Botanica »

The Friendship CAL

Click here for english

Raccourcis vers la liste des carrés ici!

Allô!
Ça fait un bout qu’on s’est pas parlé! J’espère que tu ne t’es pas trop ennuyé. J’en profite pour te souhaite une bonne année 2021, ainsi que pour t’inviter à participer au CAL de l’amitié, organisé par Sunflower Cottage Crochet! C’est plus de 25 designers de crochet tout autour du globe qui se sont entraidés et qui ont créés des carrés au crochet dans le but de vous les partager, le tout sous un même événement appelé le Friendship CAL, ou en français, le CAL de l’amitié!

Poursuivre la lecture de « The Friendship CAL »

Cancer Challenge 2020

Cliquez ici pour la publication en français

I’m very honoured to be one of the designers for this year’s Cancer challenge. For the second year in a row, I have a very meaningful design to share with you. Last year, I chose to represent the Prostate Cancer, since my dad is a Prostate Cancer survivor, officially in remission for a couple of years now. Yay! I invite you to read last year’s blog post to learn more about it: Cancer Challenge 2019

Poursuivre la lecture de « Cancer Challenge 2020 »

Atelier C2C + patron

Click here for English!

Ce weekend, le mini atelier sur la technique C2C a été publiée! Si jamais tu zieutes des projets en Corner to corner depuis un bon bout mais que tu n’as pas encore osé te lancer parce que ça t’intimide, je pense que c’est un mini atelier pour toi!

Pour apprendre le Corner to corner, c’est gratuit. La vidéo est disponible sur ma chaîne YouTube depuis vendredi soir! D’ailleurs, si tu veux voir mes vidéos et tutoriels dès leurs sorties, abonnes-toi à ma chaîne YouTube et cliques sur la petite cloche pour activer les notifications.

Si tu apprécies la technique et que tu aimerais te pratiquer sur un vrai projet, tu peux bien entendu inventer un modèle tout droit sorti de ta tête. Ou encore si tu le souhaites et si tu le peux, tu peux te procurer mon modèle Horizon, un super foulard infini en C2C idéal pour les débutants!

Horizon

Et voilà! C’est tout pour le mini atelier en C2C. J’espère que ça aura été utile pour toi. Si tu n’as jamais réussi à maîtriser cette technique, je croise les doigts pour que Tourner et pivoter t’aide à y parvenir!

À bientôt!

Atelier C2C en ligne à venir

Horizon.
Bientôt!

Apprenez la technique C2C au crochet grâce à un tutoriel vidéo!
Ensuite, appliquez vos nouvelles connaissances en
réalisant un superbe foulard infini!

Ce samedi, le 15 août 2020.

lamasdelaine.com

All ears!

Click here for english

Enfin, les oreilles d’animaux que je promet depuis plus d’un an sont écrites. Je vous ai même préparée une vidéo pour aller avec! N’est-ce pas fantastique!? Renard, chat, chien, à vous de les personnaliser. Vous pouvez même ne faire que les oreilles et les mettre sur des tuques ou des capuchons. Amusez-vous bien!

Poursuivre la lecture de « All ears! »

Obsession et pandémie

Oh, hey. Salut toi!

Ça fait un bout de temps que je n’ai pas pris la peine d’écrire un vrai texte ici. En vrai, c’est que c’est tellement plus facile d’être consistente en théorie qu’en pratique. Cue ma résolution des deux dernières années de publier au moins un patron par mois et un blog post aux deux semaines. En théorie? WÉÉÉÉÉ BIEN SÛR que je peux publier un patron par mois! C’est vraiment pas tant que ça!! Alors qu’en pratique, ben t’as une tendinite, une enfant enrhumée et une FUCKING PANDÉMIE MONDIALE qui se mettent en travers de ton chemin. Ah! Classique. 😆

Poursuivre la lecture de « Obsession et pandémie »

La couture au coin

For english, click here.

Y a t’il une façon de crocheter un carré Granny, mais avec la couture en mailles coulées au coin du carré plutôt qu’au centre d’un côté?
Oui! Le résultat est beaucoup plus discret et beaucoup plus net. Ça fait une grosse différence niveau finition. Je t’invite à regarder la vidéo ci-dessous pour en savoir plus! Les instructions écrites suivront tout de suite après. Bon visionnement!

Poursuivre la lecture de « La couture au coin »

Si…

Click here for english!

  • Tu as fait une erreur 20 rangs plus tôt
    (Ça, c’est à peu près 1h30 de travail si tu te posais la question) et tu envisages sérieusement d’y mettre les ciseaux ou tout simplement d’y foutre le feu. Mais les seuls ciseaux qui traînent sont tes pauvres petits ciseaux du magasin à un dollar, c’est impossible que tu puisses couper quoi que ce soit avec ça. Alors Si quelqu’un pouvait me dire où sont rangées les foutues allumettes, ça serait gentil.
Poursuivre la lecture de « Si… »

Cancer Challenge 2019

Cancer is the second cause of death in the world. That’s scary. This month, let’s think of all the people who have to live with cancer in their everyday lives.

Le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde entier. Ça fait peur. Ce mois-ci, pensons aux gens qui au quotidien sont apportées à vivre avec le cancer, de près ou de loin.

Poursuivre la lecture de « Cancer Challenge 2019 »

Inktober: Mindless

C’est le Jour 2 de mon challenge Inktober version crochet! Contrairement à hier, je crois avoir réussi mon défi avec succès!

Le thème d’aujourd’hui, c’est Mindless. Je vous invite à écouter ma vidéo pour en savoir plus sur mon interprétation du sujet et sur la façon que j’ai choisi de l’utiliser pour mon projet du jour!

Poursuivre la lecture de « Inktober: Mindless »

Un amas de… projets!

Quand on crochète, quand on tricote, on a souvent beaucoup de projets en cours en même temps. Dans mon cas, je dois en avoir environ une dizaine, qui sont tous divisés en plusieurs catégories. Il y a les gros projets, qui me prennent beaucoup de temps à faire. Les petits projets qui me permettent de prendre une pause des plus gros. Les projets en punition parce que je n’arrive pas au résultat escompté. J’ai aussi une pile de projets abandonnés que je met de côté le temps d’avoir assez de courage pour tout défaire. J’ai des projets  »mindless » sur lesquels je peux travailler sans avoir à me concentrer parce que le modèle est plutôt facile. Les projets plus compliqués quand j’ai envie de me casser la tête à lire un patron……

Poursuivre la lecture de « Un amas de… projets! »

Côte à côte

J’ai rencontré Karine pour la première fois au Festival de la p’tite laine en 2017. Pourtant, nous ne sommes pas devenues amies toute suite. En fait, je pense que nous avons eut l’occasion de se revoir en 2018, toujours pour le festival, avant de devenir de grandes amies.

Poursuivre la lecture de « Côte à côte »

Prendre le temps

Est-ce que comme moi tu as parfois l’impression de manquer de temps pour prendre ton crochet ou tes aiguilles?

Il y a quelques années, je pouvais passer des heures à errer à la librairie afin de me choisir un nouveau livre à lire pour la semaine. Je m’asseyais par terre dans les rayons des romans fantastiques chez Renaud Bray, et je feuilletais, je choisissais, je prenais le temps.

Poursuivre la lecture de « Prendre le temps »

Le petit mouton noir de la famille

Yarn snob. C’est le terme donné aux gens qui regardent la laine acrylique de haut. Sur leur petit trône en laine de mérino et en cotton égyptien. Ah, elle est belle la vie, entourée d’écheveaux fabuleux teints probablement à la main. Et par pitié ne t’approche pas à moins de 100 mètres de moi avec ta balle d’acrylique ou alors je te fais poignarder sur place à grands coups d’aiguilles ChiaoGoo!

Poursuivre la lecture de « Le petit mouton noir de la famille »

Briser la glace

La rose de laine #1 – Briser la glace

Enfin, l’épisode 1 est publié! Ce que vous avez entre les mains, ce sont des mois de brainstorming, de développement, et de tests interminables. Meh, c’est juste un Podcast, pourquoi ce fut si long? Ah mais non, ça n’est pas  »juste un podcast! ». C’est notre bébé, à Karine et moi. C’est l’aboutissement d’un projet commun et de valeurs partagés. C’est la même vision, venant de deux filles différentes, avec deux entreprises différentes, et qui se partagent la vedette une fois par mois!

Poursuivre la lecture de « Briser la glace »

Faire fortune avec des patrons

Démystifions un truc ensemble, shall we?

Des gens qui crochètent, il y en a. À la trolée! Ginette adore faire des couvertures pour ses petits-enfants. Quant à Monique, elle préfère les petits bonnets qu’elle offre à l’hôpital du coin pour les prématurés. Robert se contente de foulards, et Adèle invente des trucs qui font parfois boule de neige. Elle arrive même à en vivre. La chanceuse.

Poursuivre la lecture de « Faire fortune avec des patrons »

L’amas de laine point com

J’ai un site web. J’AI UN SITE WEB!!
< Enfin! >, me diront certain. < Pourquoi? > me demanderont d’autres.

Ah, pourquoi? Une question légitime. Avec la venue des réseaux sociaux, les blogs et les sites web n’ont plus beaucoup la cote depuis quelques années. Pourquoi venir me visiter? Pourquoi pas Facebook?

La vérité, c’est que j’avais besoin d’un endroit juste à moi pour m’afficher. Un endroit où c’est moi qui décide, et où je peux mettre ce que je veux, comme je le veux.

Ici, c’est à moi. C’est ma place. Mon endroit. J’y ai placé mes meubles comme je le voulais, j’ai peins les murs de plein de couleurs, j’ai rempli mes bibliothèques des plus beaux écheveaux. C’est magnifique, et c’est chez nous.

J’espère que vous prendrez goût à venir me visiter. Je prendrai l’habitude d’écrire sur le blog fréquemment, pour parler de sujets en particuliers ou juste pour le plaisir. Vous pourrez donc me lire et me donner votre point de vue via les commentaires. Vous pourrez également y retrouver mes nouveaux modèles, que je viendrai ajouter au fil de mes publications. Vous pourrez aussi trouver toutes mes nouveautés, actualités, vidéos… tout! Je vous invite d’ailleurs à vous abonner à mon site en cliquant sur le petit bouton  »suivre » qui se trouve au bas de la page.

Alors versez-vous un thé, un café. Installez-vous. Je suis heureuse de vous recevoir.

Bienvenue chez L’amas de laine.